Cheka et al.

Cour militaire opérationnelle de Goma

Democratic Republic of Congo

April 11, 2019

Poursuite de l’instruction de la prévention de viols

A cette audience, la Cour devait procéder à l’audition des parties civiles :

– Un chef du village Luvungi au moment de la commission des faits, dont la femme et la fille avaient été violées ;

– Deux femmes victimes de viol dont les assaillants seraient membres du FDLR.

La Cour a d’abord procédé à leur identification en présence des conseils de toutes les parties au procès mais les victimes n’ont finalement pas pu être auditionnées faute de temps (les prévenus Lionceau et Kamutoto devaient retourner à la prison).

La Cour a ainsi renvoyé la cause à l’audience du 15 avril 2019.