(English) Policy Brief – A Mémorandum to the President of the Republic about the penal reconciliation proposal

Policy Brief – Reparation as a human right, not a political favour

(French) Policy Brief – Le jugement des civils par les tribunaux militaires : une menace à la démocratie et à l’Etat de droit

Les échecs de la réforme de la loi 52 relative à la consommation et au trafic de stupéfiants

Renforcer la protection juridique des communautés affectées par les activités extractives en Ouganda

Commission Vérité et Réconciliation : la Belgique face à l’opportunité d’adresser les préjudices nés de son passé colonial

>> Lire la note de politique (policy brief)<<

Longtemps reléguée à l’arrière-plan du débat public, la question des préjudices nés de la colonisation trouve aujourd’hui un nouveau souffle en Europe, et en Belgique tout particulièrement.

Une proposition de Commission Vérité Réconciliation est à l’heure actuelle débattue par les Parlementaires belges. La Belgique dispose donc d’une opportunité historique de faire face à son passé colonial, d’adresser les racines profondes des injustices contemporaines auxquelles fait face sa population afro-descendante et d’établir de nouveaux rapports avec les sociétés anciennement colonisées.

Toutefois, le processus en cours présente le risque d’une approche partielle et partiale de la question coloniale, ainsi qu’une tentation d’ignorer ses conséquences contemporaines en classant la période coloniale comme faisant partie de l’Histoire. Ceci se reflète tant au niveau de la composition de la Commission, qui est peu représentative des enjeux qu’elle devra appréhender, que de son mandat, qui semble se limiter à des enjeux symboliques. On peut également noter un manque de transparence dans les discussions autour du dispositif de vérité et réconciliation, lesquelles se déroulent sans concertation avec la société civile, les activistes et les experts académiques.

Face à ces constats, Avocats Sans Frontières publie aujourd’hui une note de politique, ancrée dans son expérience pratique de la justice de transition à travers le monde. ASF invite particulièrement les membres de la Commission Relations Extérieures du Parlement belge à se saisir de l’opportunité pour la Belgique d’établir des bases saines dans ses relations avec toute une partie de sa population, et les sociétés du Burundi, du Rwanda et de la RDC, mais également de faire figure d’exemple à l’échelle mondiale.

Commission Vérité et Réconciliation – La Belgique face à l’opportunité d’adresser les injustices nées de son passé colonial

La traite des êtres humains en Tunisie : la lutte contre l’impunité est primordiale pour prévenir le crime

Policy Brief : Entreprises et droits humains – La Tunisie doit se saisir pleinement des instruments internationaux

Promouvoir le Legal Empowerment: Quatre pistes de réflexion issues du terrain