avril 13, 2015

ASF au Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale

TunisieDetentionDroits économiques, sociaux et culturelsNewstransitional justice

A l’occasion du 13e Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale qui se déroule à Doha (Qatar) jusqu’au 19 avril 2015, ASF partagera son expérience dans les pays post-conflit ou en transition, lors de deux « side-events ». Le premier (14 avril) abordera la question du rôle de la justice pénale dans le processus démocratique en Tunisie. Le second (16 avril) se penchera sur la question de la détention avant jugement.

Le 14 avril à 17h, ASF abordera la question du rôle de la justice pénale dans le processus démocratique en Tunisie: pourquoi l’accès à la justice est-elle un élément essentiel en termes de développement durable et de processus démocratique ? Et quels enseignements tirer des expériences de la société civile tunisienne à la suite de la révolution de 2011?
Avec:

Le 16 avril à 15h, ASF se demandera quels sont les enjeux et les conséquences socio-économiques d’un recours systématique – voire abusif – à la détention avant jugement ? Quelles sont les pistes de solution testées sur le terrain qui peuvent réduire le nombre de détentions arbitraires ? Comment l’accès à la justice peut-il mieux contrôler le recours à la détention ? Des représentants de barreaux, d’administrations de la justice et d’institutions d’Afrique du Sud, du Burundi et de Tunisie partageront leurs constats et surtout leurs expériences pour une meilleure gestion de la détention avant jugement:

A cette occasion, ASF présentera 3 études sur la détention au Burundi, en RD Congo et en Tunisie.

ASF prendra par ailleurs la parole lors d’un atelier sur la participation publique organisé par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et l’Australian Institute of Criminology. Myriam Khaldi, experte en accès à la justice, présentera des initiatives locales qui permettent aux populations d’être des acteurs de la lutte contre la criminalité et des initiateurs de réformes dans le secteur de la justice.

Le Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale se tient tous les cinq ans. Il réunit plus de 4.000 représentants des Etats et de la société civile.
Pour plus d’information, contactez doha@asf.be.

Photo de couverture: le stand d’ASF au 13e Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale qui se déroule à Doha © ASF/B. Langhendries
Partager

Aussi à lire

Lawyering for Change 2022 : Le programme avec les intervenant.e.s est disponible !

La migration, un enjeu stratégique majeur

Indonésie : 5 ans à soutenir l'accès à la justice