Améliorer l’accès aux services de prévention et de traitement ainsi que des droits humains des populations clés en Tunisie

  • Objectif : Le projet cible tout particulièrement les personnes atteintes ou exposées au VIH notamment en leur facilitant l’accès aux services d’aide juridique, mais également à travers l’animation de réunions de sensibilisation des populations clés sur le volet des droits humains, et l’organisation des sessions de formation pour les journalistes, le personnel de la direction des services de santé du ministère de l’Intérieur, les ONG et des agents communautaires.
  • Activités :
    • Animation de réunions de sensibilisation des populations clés sur le volet « droits humains » en partenariat avec les autres partenaires du projet.
    • Organisation des sessions de formation pour les journalistes.
    • Formation des Agents communautaires chargés du recours juridique sur les droits au niveau des ONG et élaboration de supports juridiques adaptés pour l’information des populations clés et populations vulnérables en matière de droits humains et mécanismes de recours.
    • Services d’aide légale auprès des PVVIH et populations clés.
    • Cartographie de tous les services gouvernementaux et non gouvernementaux d’assistance juridique aux populations vulnérables en Tunisie et élaboration d’un document de synthèse, de plaidoyer reprenant l’état des lieux des dispositions juridiques contraires aux dispositions internationales et à la constitution.
    • Elaboration d’un référentiel VIH –DH.
    • Formation des Formateurs au profit de la direction des services de santé du ministère de l’intérieur, des Sous-direction de la prévention et de la sécurité au travail de la GN et de la Sureté nationale afin d’inclure le module de formation Santé VIH et droits humains dans le programme de formation continue des agents de force de l’ordre.
    • Organisation des sessions d’échanges entre les agents de force de la sécurité intérieure et les organisations intervenantes auprès des populations concernées autour du thème « Discrimination et Stigmatisation » et son impact sur l’accès universel aux services des soins et l’aggravation de la vulnérabilité.
    • Informer et sensibiliser les juges, les auxiliaires de la justice.
    • Organisation des sessions de plaidoyer avec les parlementaires.
    • Organisation de journées de sensibilisation au profit des élèves des écoles de police et de Garde Nationale.
    • Organisation de sessions de sensibilisation du personnel de santé au niveau des délégations régionales de l’ONFP.
  • Partenaire : Office national de la famille et de la population ONFP.
  • Financement : le Fonds Mondial de la Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme (GFATM) et l’Office National de la Famille et de la Population (ONFP)
  • Durée : 18 mois (juin 2020 > décembre 2021)