Catégorie : Droits économiques, sociaux et culturels

  • Lutte contre la traite des êtres humains: la coordination est essentielle

    Lutte contre la traite des êtres humains: la coordination est essentielle

    Pays d’origine, de transit et de destination pour les victimes de la traite des êtres humains, la Tunisie s’est dotée depuis 2016 d’un cadre juridique fort pour combattre ce phénomène. Mais comment assurer une collaboration efficace entre les acteurs impliqués ? Fin janvier, ASF et l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes organisaient un…

  • Humains, pas esclaves: briser le tabou de la traite des êtres humains en Tunisie

    Humains, pas esclaves: briser le tabou de la traite des êtres humains en Tunisie

    Depuis quelques mois, du Kef à Sfax, des centaines de personnes se mobilisent pour libérer Manel, Kayta, Morjena et Hamma. Ces quatre mannequins symbolisent des victimes de la traite des êtres humains, un phénomène largement répandu et pourtant méconnu en Tunisie. ASF et ses partenaires ont décidé de s’attaquer à ce tabou, pour faire évoluer…

  • Sans identité, pas de droits

    Sans déclaration de naissance, vous êtes privés d’un grand nombre de droits. Comment bénéficier d’un accès à des soins de santé sans document d’identité ? Comment se rendre à l’école ? Comment aller voter ? La plupart des Centrafricains, surtout les plus jeunes, n’existent pas aux yeux de l’Etat. En réponse à ce problème, Avocats…

  • Ouganda: les droits humains mis en danger par des activités industrielles

    Hoima – Depuis août 2014, ASF est active dans le district de Hoima, à l’Ouest de l’Ouganda, dans le but de soutenir l’autonomisation des communautés menacées par des activités industrielles et de les sensibiliser à leurs droits. L’équipe d’ASF à Hoima a récemment accueilli l’Ambassadeur belge, un signe encourageant pour les communautés affectées et pour…

  • ASF au Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale

    A l’occasion du 13e Congrès des Nations Unies qui se déroule à Doha du 12 au 19 avril 2015, ASF partagera son expérience dans les pays post-conflit ou en transition, lors de deux « side-events ». Le 14 avril, ASF abordera la question du rôle de la justice pénale dans le processus démocratique en Tunisie. Le 16…

  • Oui, les réfugiés participent au développement

    Bujumbura, Burundi – Les réfugiés contribuent-ils à la vie et au développement du pays qui les accueille ? Pour ASF, la réponse est oui. A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, ASF lance d’ailleurs une campagne de sensibilisation en ce sens au Burundi. Ce petit pays d’Afrique, qui accueille près de 50.000 réfugiés, regorge…

  • Victoire pour 311 ouvrières tunisiennes

    Tunis/Monastir – ASF salue les arrêts rendus récemment par le Tribunal de première instance de Monastir qui condamnent cinq sociétés à dédommager 311 travailleuses licenciées abusivement en 2013. Ce jugement rappelle que le respect du droit des travailleurs est une obligation pour tous les employeurs actifs en Tunisie, en ce compris les multinationales implantées dans…

  • Tunisie : des habitants enfin entendus

    Malgré la révolution de 2011, face à un problème de la vie quotidienne, les citoyens tunisiens n’ont parfois pas d’autre choix que de descendre dans la rue pour exprimer leur mécontentement. Les mécanismes formels de participation, comme des réunions du conseil municipal ou avec l’administration, ne leur sont pas toujours accessibles et/ou disponibles. ASF vient…

  • L’accès à la justice au programme post 2015

    Avocats Sans Frontières, avec d’autres organisations de droits humains de par le monde, demande que l’agenda de développement post-2015 soit intégré dans un cadre de droits humains. Il est particulièrement important pour ASF de souligner le rôle de l’accès à la justice en tant que droit humain garantissant tous les autres droits.

  • Pourquoi la justice est-elle sans frontières?

    Qui peut mieux répondre à cette question que les Chefs de mission et Représentants Régionaux d’ASF. Ils sont rassemblés pour dix jours de briefing intensifs au siège d’ASF à Bruxelles et ils partagent leur vision sur ce qui est au cœur du mandat de l’organisation : la défense des droits humains.